L'Ordre des Templiers V7.2

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 24 févr. 2017, 11:14

Bonjour à tous :salut:

il était de la ré-ouvrir cette ambassade. D'abord pour saluer le travail qui est fait sur le mod et dans ses nouvelles versions. Bien que en mon nom et au nom de nos joueurs, je vais devoir être critique, il n’empêche qu'on ne perd pas de vue le travail et le temps que cette évolution représente.

Le travail réalisé autour des époques sur la France, l'Autriche etc est une excellente idée. Non seulement le critère PRIORITAIRE, du caractère historique d'NTW3 y est renforcé mais les uniformes, les formations sont une parfaite réussite. La nouvelle caractéristique visible, comme la vitesse distinctive des unités, voir des armées, est aussi une très bonne chose.

Mais, les "mais" commencent à s'accumuler. Le premier est technique, la dernière installation amène des problèmes jamais connue à cette échelle avant. Entre ceux qui ne peuvent l'installer et les autres qui ne peuvent rejoindre des parties, on perd 5 joueurs. Pourtant, les désinstallations, installations, manip en tous genres, téléchargements multiples, DMZ, Pare feu et antivirus stoppés...les manip habituelles ne fonctionnent pas.

Outre la perte des joueurs initiaux, des joueurs sont bloqués aussi par d'autres traits des versions en évolution actuellement. La puissance offerte aux cavaleries grâce au choix anhistorique de supprimer les carrés d'infanterie posent un premier problème :

- le premier qui est de sacrifier la base historique d'NTW3 pour favoriser un gameplay. Comme Sega le fait pour favoriser la simplification donc l'accès et l'achat du jeu, nous tombons dans ce travers pour avoir des parties "dynamiques ". Comme si, à l'époque la recherche était d'être fun...

Non, si les français par l'utilisation souple de l'ordre profond comme de l'ordre mince et surtout grâce à l'utilisation des corps d'armée et leurs articulations opératiques, ont pu donner une impulsion aux manœuvres, sur le champ de bataille c'est la combinaison des armes et le moral qui feront, un temps, la différence. Donc pourquoi des unités dites "vétérans" et d'autres dites "d'élite", j'entends les grenadiers, carabiniers, voltigeurs (et par là de l'infanterie légère vétérane) ne peuvent faire le carré ? Qu’on ne le permette pas aux unités de landwehr, milice, voir les unités de lignes style recrue, conscrits…pour illustrer leur incapacité moral de le tenir, oui logique. Car avant d’écrire ces lignes, je n’ai pas lu les aventures palpitantes d’un carré à telle bataille ou telle autre ; j’ai vu les règlements militaires de Davout, Ney, Napoléon, qui ne sont pas des historiens du dimanche comme moi. On peut lire les évolutions, le coté systématique de cet entrainement incontournable de l’infanterie toute armée occidentale confondue.

Je ne couine pas parce que je ne peux pas faire le carré, je déplore qu’on enlève la pierre angulaire qui fait que Napoléonic est unique, sa recherche d’un jeu historique. Si la question est « l’infanterie pouvait-elle faire le carré ? », la réponse est positive. Maintenant si on reste sur une question d’échelle, puisque l’on joue avec des compagnies, que les carrés se formaient à minima par bataillon, alors aucune unité n’est en mesure de faire le carré…puisque l’on considère que l’on peut jouer à une échelle 1hommes sur le jeu = 10 en réalité, alors on retrouve peu ou prou le format d’un bataillon et là toute unité jugée moralement apte à former le carré, sait le faire et ça ne met pas trois plombe dans ce cas, alors au lieu de rester sur la doctrine anhistorique du jeu « dynamique »,on repasse à l’historique avec une distinction d’un niveau moral qui permet d’imaginer que les hommes à l’approche d’une cavalerie se formeront en carré. Le carré plein était la réponse d’une colonne prise en défaut. Les tirailleurs se formaient en masse en se recentrant sur les compagnies restées en ligne en soutien…tout ça pour dire qu’une infanterie n’a jamais été à poil devant une cavalerie.

- Le second tient du même propos, historique. Depuis quand des soldats français ont combattu contre les leurs aux cotés des russes durant la campagne de Russie ?? Adam Zamoyski « 1812 », Sokolov « le combat de deux empires », De Villepin « La chute de Napoléon » + le numéro novembre décembre 2015 de « gloire et empire », aucun ne signale de tels cas. Dans les deux premiers par contre on souligne le parti pris des auteurs russes durant la seconde guerre mondiale et durant les années communiste en Russie. Les parallèles abusifs du rôle de la « résistance » russe aux troupes de Napoléon devaient faire échos à la situation face, d’abord aux fascistes puis à l’occident. En découle une série de clichés qui tendent à confondre le brave cosaque qui harcèle l’armée française au pauvre pillard de base qui dépouille les prisonniers, harcèle les « bandes » non organisées de maraudeurs. On finit par leur attribuer les pertes par le froid, les marches de prisonniers et on en fait une force de premier ordre à des fins idéologiques. Mais même là on parle des forces russes contre des français, en quoi des formations françaises ont elles « embrassées » la cause du Tsar et comment ?? Que des français par bandes de maraudeurs se soient heurtés à ceux qui sortaient organisés pour la maraude de leur régiment, que dans des villes, où les magasins seront pillés, feront l’objet de combats entre soldats de la grande armée (multinationale) oui, c’est indéniables, mais faire combatte des français au côté des russes nous choque et ne correspond encore une fois qu’à un parti pris strictement personnel des moddeurs et carrément insultant pour l’histoire.

Au final, on ne jette pas le bébé avec l’eau du bain mais les dérives que l’on veut éviter en amène d’autres. Plus de « fire in mêlée » mais maintenant un cavalier dans une ligne de 123 hommes et elle ne tire plus. L’infanterie est à poil, certes il y a des joueurs « nuls » comme on me l’a fait remarquer, qui ne sont pas capables d’avoir la maitrise nécessaire pour jouer, en gros les ¾ des joueurs. Si on rajoute ceux qui techniquement ne peuvent plus y avoir accès, on n’est pas prêt de se renouveler. Ce savoir « jouer » se base non sur un critère historique mais sur un gameplay.
On veut un jeu dynamique ? Super, une charge de cavalerie et on rentre à la maison. On joue en LOC pour boucler les parties en 60 minutes, n’était-ce pas suffisant ?

NTW3 reste le meilleur potentiel, le meilleur jeu de stratégie de l’époque napoléonienne. Je vais prendre contact avec de école de programmateur et chercher le moyen d’avoir une réponse technique sur les difficultés de NTW3 à rester accessible. Comme je n'y connais rien ça risque d'être coton, mais il faut rester cohérent, la critique sans action ne vaut rien.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 24 févr. 2017, 12:49

Merci pour le retour, et le débat est toujours utile.

Kagemusha a écrit :Outre la perte des joueurs initiaux, des joueurs sont bloqués aussi par d'autres traits des versions en évolution actuellement. La puissance offerte aux cavaleries grâce au choix anhistorique de supprimer les carrés d'infanterie posent un premier problème :


Le postulat "anhistorique" est déjà faux. Plusieurs armées, notamment prussiennes, et germaniques en général, ne formaient JAMAIS de carré en bataille, mais avant la bataille, et ne bougeaient plus. Dans l'armée française le manuel d'instruction des armées de 1808, de la page 198 à 202, stipule que les unités des colonnes d'assaut (grenadiers) devaient perfectionner leur pas de charge et que la formation défensive en carré ne devait plus être prioritaire car elle marquait l'échec de leur raison d'être (la percée). C'est pour combler ce manque que les carabiniers d'infanterie légère ont été formés (mélange de grenadiers rapides issus de la légère), et les carabiniers d'infanterie légère forment bien le carré dans NTW3.

Ensuite pourquoi les vétérans ne peuvent en général pas former le carré ? Parce que durant les guerres napoléoniennes après 1807, un vétéran (toutes armées confondues sauf les Anglais) c'est quelqu'un qui a en gros un an de campagne, au-delà il passe dans la Garde, devient sous-officier, ou intègre des régiments d'élite. Toutes ces unités peuvent former le carré dans NTW3.

Et pourquoi la ligne ne peut former le carré, vétéran ou pas ? Bulletin officiel des armées après la bataille de d'Essling: presque partout où la ligne française a cédé, c'est dû à du cafouillage lors des formations défensives. La ligne n'est pas jugée apte à former un carré si l'ennemi est situé à moins de 300m. À Wagram la consigne est donnée de privilégier le tir de près plutôt que d'ordonner le carré.

Il y a des exceptions à ce que je viens d'écrire (j'aime bien me contredire, ça relance le débat) : la France 1806, par exemple, avec des lignes de base qui forment le carré, mais c'est pour illustrer la résistance défensive de ces unités à Auerstaedt. Ou bien avec les Espagnols ou les Portugais, mais c'est à la marge et ouvert au débat.

De plus la plupart des nations ont des "faux vétérans" qui peuvent former le carré, généralement des régiment de ligne qui se sont illustrés défensivement. Néanmoins ils sont accessibles en nombre (surtout chez les Français, Espagnols etAutrichiens) et permettent de jouer de façon paisible face à des hordes de cuirassiers.

Tu cites aussi l'essence des batailles napoléoniennes... La possibilité que des infanteries standard ou vétérans forment le carré annule le rôle de la cavalerie lourde. Ce qui est justement la base de la rupture prônée par Napoléon. Revenir à la situation de la version 5 où une infanterie de ligne basique suffisant à bloquer la progression de 300 cuirassiers ?

Dans NTW3, si on met de côté les tirailleurs, les unités capables de former le carré représentent environ 50% de l'armée française, ou autrichienne, ou à peu près n'importe quelle faction européenne au-dessus de 15. Ça laisse quand même de la marge si on a peur de la cavalerie. Pour les Russes et les Prussiens c'est plus bas à cause de leurs doctrines respectives, et bien plus élevé chez les Anglais grâce à leur doctrine défensive et protectrice de leurs effectifs (et non un soi-disant professionnalisme supérieur).




Kagemusha a écrit :- le premier qui est de sacrifier la base historique d'NTW3 pour favoriser un gameplay. Comme Sega le fait pour favoriser la simplification donc l'accès et l'achat du jeu, nous tombons dans ce travers pour avoir des parties "dynamiques ". Comme si, à l'époque la recherche était d'être fun...


C'est une assertion particulièrement audacieuse...

Il n'y a rien d'historique à pouvoir repousser 3 escadrons de cuirassiers avec un ligne de base qui forme un carré instantané (et non en 7 minutes comme le rapporte le Bulletin Officiel (avec dépit) en 1808).

Le gameplay de la v5 (avec toutes les infanteries qui forment le carré) : prendre 17 ou 18 ligne d'infanterie + 1 artillerie + 1 cav... Historique ? On pouvait varier aussi : prendre plus de cavalerie, s'approcher de l'ennemi, le forcer à faire un carré instantané et le charger à la baïonnette ? Réaliste ?

L'idée de réduire l'apparition de carré est de forcer les joueurs à couvrir leurs flancs, voire leurs arrières. Tenir un flanc sensible avec de la ligne de base : à proscrire, et le mod est très punitif dans ce cas-là. Il faut aussi avoir la possibilité d'envisager des charges au centre (ce qu'ont fait les Français à maintes reprises). En laissant les carrés à toute unité, tout ceci est STRICTEMENT impossible contre un joueur moyen.




Kagemusha a écrit :- Le second tient du même propos, historique. Depuis quand des soldats français ont combattu contre les leurs aux cotés des russes durant la campagne de Russie ?


Jamais au feu, en effet.

800 Français capturés près des pays baltes, obtiennent la vie sauve s'ils dénient l'entrée d'un village aux troupes qui refluent. Ils le feront, certes contraints (d'où un moral très faible), et iront même s'emparer d'un chariot tenus par des Allemands (sans doute des Westphaliens).

Peu avant la bataille de Viazma, les Polonais de Poniatowski se retrouvent isolés du reste de l'armée française. Lorsqu'ils tentent de les rejoindre, se heurtent à des partisans russes... et des déserteurs français qui ouvrent le feu sur eux. Les Polonais passeront sans trop de dégâts. Source: Roman Soltyk, général d'Empire (et Polonais).

Quant aux reste des commentaires sur le rôle des partisans (à ne pas confondre avec une résistance populaire urbaine, qui n'a jamais eu lieu sauf à Moscou), je te laisse lire un livre sur Orlov-Denisov.

Je reconnais cependant que le nombre de déserteurs/prisonniers français dans ce cas est extrêmement faible, et leur nombre sera bien réduit dans un futur patch.




Sur le dernier patch il y a eu des problèmes (fichier à renommer, dû à l'antivirus), ou des droits d'accès manquants. Je reste perplexe sur des cas où rien ne se lance, sachant que Lepic a réussi à lancer NTW3 sur Mac... Il y a un problème effectivement avec Jolibois, qui est sur XP, et à l'instar de Microsoft (qui a bien plus de moyens que les Lordz), on ne peut pas faire de rétro-compatibilité avec un OS aussi vieux. Dans ce cas, j'ai donné la recette sur le topic sur le forum des Lordz: il faut copier trois fichiers au bon endroit, et lancer Napoleon.exe sans passer par le launcher.



Enfin, le plus important, merci de donner un avis et de débattre. Comme tu as pu le constater je ne suis globalement pas en accord avec la plupart de ce qui a été énoncé, mais je suis toujours près à admettre les failles si je n'ai pas d'argument à opposer. Ce qui pèche le plus selon moi dans NTW3, c'est l'artillerie, qui n'est en fait qu'une réservoir à mitraille et rien d'autre. C'est justement le chantier de la future (et lointaine) version.

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 24 févr. 2017, 15:38

Merci d'avoir pris le temps de la lecture et de la réponse.

Sur le règlement militaire de
Dans l'armée française le manuel d'instruction des armées de 1808, de la page 198 à 202
information surprenante lorsque je lis dans l'ouvrage de Sokolov à ce sujet p 187 :

"Celui qui, pour connaître l'armée française, en étudierait la législation écrite, entreprendrait un travail fastidieux et inutile ; dans ce fatras d'ordonnances souveraines et de décisions ministérielles capables de remplir cent volumes, les contradictions l'arrêterait à chaque pas ; il ne saurait distinguer les dispositions ayant encore vigueurs, de celles qui n'en ont plus et de celles qui n'en eurent jamais." Général Foy

Dans les faits de règlement tactique il en avait bien un celui de 1791 dit "règlement provisoire sur le service de l'infanterie en campagne" ; réédition du règlement de 1788 basé sur les ordonnances du règlement de 1778...

Le général Mathieu est chargé de ce travail après l'armistice avec les autrichiens à Schönbrunn par l'Empereur. Le dit général en dira lui-même, que ce ne fut qu'un travail de compilation des autres règlements (pré cité), un travail bâclé.

Je suis heureux de lire que tu auras fait mieux que ces hommes. :salut:

Les auteurs que j'ai croisé, Sokolov, Alain Pigeard dans son dictionnaire se sont basés sur des définitions tactiques trouvés dans :

"Les instructions du corps de gauche" de Ney, ce dernier parle essentiellement des manœuvres en colonne et en ligne, des instructions supplémentaire sur le feu;

Davout insiste lui sur le carré et l'évolution de chaîne de tirailleurs p196 :

L'armée[...] de Boulogne utilisait en pratique les formations de combat prescrites par le règlement de 1791. [...] S'y ajoutèrent celles qui avaient été apportées par l'expérience des guerres de la révolution : ordre dispersé, carrés de bataillon et de régiment qu'on formait pour repousser les charges de cavaleries. (Sokolov)

Il est dit sur ces circulaires propres au corps de Davout mais pas seulement : "Davout présente les bataillons tels qu'il étaient en pratique" ; encore une fois, le règlement français était celui de 1791 et surtout la pratique sur le champ de bataille". La formation en carré n'est pas anecdotique mais fait partie intégrante de la pratique de l'infanterie, jusqu’aux tirailleurs :

"[...] C'est autour de ces groupes (compagnies placées en réserve, en ligne derrière celles qui se sont déployées en tirailleurs) que s'assemblaient les tirailleurs en cas d’attaque de cavalerie ennemie, formant des petites "masses" d'infanterie hérissées de tous côtés de baïonnettes. Comme le montrèrent les combats, ces masses pouvaient être très efficaces.»
Enfin p 198 : « Davout prêta une grande attention aux formations et aux manœuvres des carrés[…] S.E Monseigneur le Maréchal Prince d’Eckmül a suppléé au silence des règlements à cet égard par les dispositions suivantes »
s’en suit un descriptif pour la mise en place des carrés ou des masses d’infanterie.

Nous ne sommes pas dans l’anecdotique, la théorie d’un règlement de 1808 qui, dans mes sources n’existe pas en qualité pratique.

Pour ce qui est des autres armées, je n’ai pas de sources plus claires, mais l’utilisation que tu fais du mot « jamais » me semble aventureux. D’abord parce que :

Dans le dictionnaire de Pigeard on lit p125 « […]En revanche, un bataillon isolé ne se forme pas en carré (ce qui contredit la pratique décrite à ses troupes par Davout) Il applique ce que l’on nomme des dispositions contre la cavalerie pour opposer une masse compacte de baïonnettes. »

Opposer le carré, son temps de mise en place à la simple capacité, réactions, lié à un entrainement de faire face à la cavalerie en se retournant et se formant en masse est donc un abus. Le jeu à sa mécanique, le carré plein ou creux, n’est que le symbole qu’avait une infanterie de faire face à une charge.

Toujours selon cette source : «Napoléon écrit à ce sujet « De toutes les manœuvres, la plus importantes est le ploiement en carré en bataillon ; il faut que les chefs de bataillon et capitaines sachent faire ce mouvement avec la plus grande rapidité. C’est le seul moyen de se mettre à l’abri des charges de cavalerie et de se sauver tout un régiment »

Ça fait échos aux pratiques décrites par Davout, je précise : p 196 par Sokolov « Le bilan de l’évolution de la tactique pendant les guerres de 1805-1811 fut résumé dans la circulaires de Davout adressées aux généraux Morand, Fraint, Gudin, Dessaix et Compans. » Il donne un tableau particulièrement réaliste du combat d’infanterie de cette époque.
Je ne relate pas des faits théoriques mais pratique, pas à l’échelle d’une division mais de l’Empereur à ses corps d’armées. Les autres armées pour ce que j’en sais avait un enseignement sur le carré et leur pratique s’alignèrent avec celles de l’armée française après leur défaites.

Je continu avec Pigeard : « La formation en carré s’emploie aussi parfois sous le nom de « colonne contre la cavalerie ». En effet, les principes de la manœuvre de l’infanterie se perdent dans la nuit des temps, mais on imagine fort bien un peloton se former, en cas d’attaque subite et presque d’instinct, en colonne d’attaque puis, au lieu de se déployer, passer rapidement au carré plein s’il s’agit d’une attaque de cavalerie. Dans ce cas peu de chose sépare la colonne de marche de « la colonne contre la cavalerie ». Tout ordre de bataille peut donc être formé avec des carrés de bataillons (il rejoint les circulaires de Davout), comme avec les lignes et les colonnes. » Sources Castres, JL Pujolt 1854.

Tu cites aussi l'essence des batailles napoléoniennes... La possibilité que des infanteries standard ou vétérans forment le carré annule le rôle de la cavalerie lourde. Ce qui est justement la base de la rupture prônée par Napoléon. Revenir à la situation de la version 5 où une infanterie de ligne basique suffisant à bloquer la progression de 300 cuirassiers ?


Comme toi mon temps est précieux, on en donne beaucoup au mod car il le mérite. Mais si tu veux partir sur la caricature ça risque d’être long. Tu trouves normal que 30 cavaliers fassent fuir une ligne de 4x123 hommes ? Qu’un cavalier bloque le tir d’une unité complète ? Que les carrés ne tirent pas ou peu ?

La version 5 est dans l’excès lorsque les milices et les recrues font le carré, n’ai-je pas écrit, mais c’est sans doute moins drôle de le lire, que je ne remets pas en cause le fait que des unités ne puissent faire le carré ? Je demande à ce que les faits soient vus et lus, j’ai lu les tiennes. Elles focalisent sur un mot « le carré ».

Effectivement sur ces bases on peut supprimer le carré mais on supprime de fait la possibilité « presque d’instinct » d’une unité de faire « quelques choses » contre une charge. Le jeu est limité, tu as fait un travail sur l’évolution des armées, donc de ses unités, donc de leur capacité à réagir contre une charge, a-t-on la colonne contre la cavalerie en stock ? Non ; a-t-on la masse d’infanterie en stock ? Non. Est-ce une raison pour considérer qu’une infanterie ne savait rien faire face à une charge ? Non.

Plusieurs armées, notamment prussiennes, et germaniques en général, ne formaient JAMAIS de carré en bataille, mais avant la bataille, et ne bougeaient plus.


Oui, durant les guerres révolutionnaire, imbue d’elles-mêmes, verrouillées par leur échelon de commandement et la culture de l’ordre mince, mais après ?

Focaliser sur le mot « carré » en prime le creux, en prime le divisionnaire alors qu’en pratique l’unité de base était la compagnie et l’articulation régimentaire, reprise par toutes les armées d’Europe dés 1810 ; (évolution que tu mets parfaitement en relief par ton travail) est une erreur.

Tu as amélioré la pénétration des cavaleries dans l’infanterie, limité le carré à une élite, réduit le « fire in mêlée » de manière à ce que le contact d’un seul cavalier empêche parfois l’action de tir d’une unité complète, revue le moral, la vitesse de marche cadence de tir des unités d’infanterie…est-ce que tous ces paramètres ne limite pas trop l’infanterie face à la cavalerie, ma réponse est oui.je demande un rééquilibrage pas une révolution.

Pour ce qui est des français qui se battent contre leurs frères d’armées, je reste sur mes positions, je chercherai l’auteur que tu me donnes. Je te remercie d’avoir pris en compte, même en marge, cette remarque.

Le gameplay de la v5 (avec toutes les infanteries qui forment le carré) : prendre 17 ou 18 ligne d'infanterie + 1 artillerie + 1 cav... Historique ? On pouvait varier aussi : prendre plus de cavalerie, s'approcher de l'ennemi, le forcer à faire un carré instantané et le charger à la baïonnette ? Réaliste ?


Je parle de caractère historique, primauté de l’infanterie, capacité de faire face à l’action de cavalerie. Parce qu’actuellement on ne charge pas à l’infanterie les unités qui font le carré ? Parce qu’actuellement la nation suédoise n’est pas devenue « l’armée » à la mode ?

Pour le reste, techniquement je ne connais rien et les Lordz font suffisamment de travail sur le mod pour que je ne les récrimine pas. Mais le fait est, que le jeu doit rester lisible. Qu’il doit prendre en compte la connaissance générale et non particulière et comme tu peux le voir (j’espère) interprétable selon les sources et le talent en jeu.

J'aurai bien des points à reprendre pour m'instruire ou pour débattre, mais ça nous éloignerait du fond. :)

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 24 févr. 2017, 16:48

Je sais que prendre à la lettre le Bulletin des Armées n'est pas le meilleur des arguments. Les grenadiers à cheval étaient censés n'avoir que des chevaux noirs de 2m, et ils n'ont pas dû en voir beaucoup dans la réalité. Idem pour la taille théoriques des bataillons, etc. J'ai moi-même mis de côté plusieurs écrits théoriques délirants, donc je suis


Assez bizarrement, l'armée à la mode c'est la Prusse... qui forme peu le carré est tire très bien. C'est celle qui semble la plus puissante entre les mains de bons joueurs. Contradictoire en apparence avec la surpuissance de la cavalerie. Mais ceci n'est pas un argument en soi, juste une statistique.



Ce envers quoi je suis le plus en désaccord avec toi sur NTW3, c'est de dire que le carré est réservé à l'élite. Sachant qu'une armée française (1811) peut accueillir 16 unités pouvant former le carré, l'armée d'Espagne 18, les Autrichiens 17... Je ne vois pas trop où est l'élitisme du carré. En gros c'est retiré aux troupes les moins expérimentées (incluant des "vétérans" avec un an de campagne) et des unités les plus offensives (les grenadiers). À noter que les grenadiers prussiens (et saxons) peuvent tous former le carré, pas parce qu'ils étaient meilleurs, mais parce que chez les Prussiens les grenadiers étaient des unités défensives.

Je ne vois rien dans tes écrits qui contredit une donnée fondamentale que j'ai mentionnée : la durée pour une unité française de base à former un carré satisfaisant : sept minutes en 1808. Reproduire ça sur NTW3 ? Autant ne pas le mettre, et laisser le soin aux unités entraînées de le faire. En Espagne le 39e de ligne a réussi à former un carré sur les 400m qu'a mis la cavalerie anglaise à l'atteindre, et donc le 39e de ligne peut former le carrée dans NTW3.

La primauté de l'infanterie n'existe que dans les chiffres. La campagne de 1814 montre bien que malgré les succès de l'infanterie, sans la cavalerie aucune de ces victoires n'a eu d'impact, d'où la déconfiture rapide malgré de brillants pseudo-succès. Et l'artillerie était la maîtresse du champ de bataille... une faille dans NTW3, délicate à compenser si on veut éviter des batailles trop statiques.

Il y a une grosse omission (de ma part et la tienne) également : le contrôle du tir. Plusieurs fois de ligne d'infanterie (sans carré donc) ont repoussé des charges en tirant à 20 ou 30m seulement. Dans NTW3 c'est assez difficile à réaliser, et j'essaierai de rendre le contrôle de tir plus précis (en gros, ça tire quand on clique sur "ouvrir le feu", à condition que les fusils soient bien chargés). Si on y arrive, et avec une gestion précise de ses unités, n'importe quelle bête charge frontale pourra être repoussée ainsi (ce qui serait fidèle).

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 24 févr. 2017, 20:30

Comme tu peux le constater, comme je l'ai constaté, nous avons un point de vue argumenté. tu en reviens au carré en omettant la question centrale "est-ce qu'une infanterie ne pouvait rien faire d'autres contre la cavalerie ?" J'argumente sur ce thème uniquement.

La réponse est claire et se trouve dans ce paragraphe :

« La formation en carré s’emploie aussi parfois sous le nom de « colonne contre la cavalerie ». En effet, les principes de la manœuvre de l’infanterie se perdent dans la nuit des temps, mais on imagine fort bien un peloton se former, en cas d’attaque subite et presque d’instinct, en colonne d’attaque puis, au lieu de se déployer, passer rapidement au carré plein s’il s’agit d’une attaque de cavalerie. Dans ce cas peu de chose sépare la colonne de marche de « la colonne contre la cavalerie ». Tout ordre de bataille peut donc être formé avec des carrés de bataillons (il rejoint les circulaires de Davout), comme avec les lignes et les colonnes. » Sources Castres, JL Pujolt 1854.

Retourner les rangs face à la charge pour une colonne ne prenait pas autant de temps qu'une formation en carré. Je ne focalise pas sur le mot "carré", mais sur la capacité moral de faire face à une charge. Sur ce thème la 7.2 est une très bonne évolution, sur l'évolution des armées par période aussi...il y a à mon sens de quoi équilibrer les points de vue, pour ça il faut commencer par savoir de quoi on parle et de quoi on veut convaincre l'autre.

J'abonde dans ton sens lorsque tu parles du carré, mais a-t-on d'autres manière de faire face à une charge dans NTW3 ? On peut retourner une colonne, une ligne même en rang serré, mais est-ce représentatif d'une réaction instinctive décrite ci dessus ? Non car sur le jeu ne permet pas à notre ligne arrière de tourner pendant que l'autre assure le tir de l'autre coté. Donc, l'évolution partiel que je propose est bien de permettre aux unités d'être réactives à une charge comme elles pouvaient le faire. Et on n'a qu'une forme ou deux pour le faire, le carré plein et le creux.

Actuellement tu as parfaitement remis les cuirassiers dans leur rôle de choc. Que l'armée russe par son recrutement, par sa doctrine ne puisse se livrer à une manœuvre face à la cavalerie me semble logique, même si je donnerai la possibilité aux vétérans d'avoir le mental et le commandement de faire face, voilà le centre de ma réflexion soutenu par les textes historiques qui soutiennent cet avis.

L'infanterie marchait au moral, tu l'as très bien représenté, un équilibre fragile, mais supprimer l'action "instinctive" traduit par réflexe, rapide, d'une masse, quelques soit son nom, le mot masse, colonne revient souvent, c'est fermer la porte à une action efficace, rapide et cohérente pour des hommes qui avaient l'expérience du feu et le commandement qui allait avec.

Nous jouons sur le profil d'une compagnie, 123 hommes, 8 minutes pour un régiment, 800 à 900 hommes et tu rechignes le droit à la formation de 123 en masse ?

Ainsi le carré est un faux problème, le vrai est de donner sens à une action humaine, la formation du Tertios découle de cette évolution, la baïonnette remplace les piquiers, la cadence de tir et la distance coupe l'élan d'une charge, l'effet de faire face n'avait pas que la forme d'un carré, le jeu nous propose "instinctivement" que celle-ci. C'est donc pour favoriser cette forme (pleine ou creuse) et cette réflexion que j'avance une argumentation nette sur ce point.

Je veux bien, avec plaisir élargir sur le rôle décisif ou pas de la cavalerie, l’évolution effective de l'artillerie, mais on s'éloignerait du thème centrale.

J'y reviendrais bien sur car ça me semble essentiel et c'est à mon sens une marque de respect pour ce que les Lordz font mais si ce n'était que mon humble avis, je ne prendrai pas autant de temps, je ne jouerai plus tout simplement. Sauf que la 7.2 est une belle réalisation qui mérite un échange entre ses concepteurs et une masse de joueurs qui restent attaché au jeu mais ne comprennent plus pour une grande partie

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 24 févr. 2017, 23:56

Qu'est-ce qu'il y a de si compliqué à comprendre qu'entre les carrés instantanés magiques pour tous, et leur limitation partielle (50% en moyenne), c'est la deuxième solution qui a été retenue ? Des centaines de milliers de soldats de toutes les armées ont été envoyés au front en sachant à peine monter à cheval ou recharger un fusil, et ils devraient savoir tous savoir faire un carré en deux secondes ? Soyons sérieux, même sur un jeu.

La multiplication trop importante des carrés magiques ruine aussi un aspect important : l'étirement trop important des lignes (style Guerre de Sept Ans) devient facile à faire et à défendre, alors que c'était clairement perçu comme une grande faiblesse dans les guerres napoléoniennes.

Mettre une unité d'élite sur un flanc, c'est l'essence. Un grenadier est entraîné et équipé pour charger (sauf les germaniques), pas pour tirer ou faire des carrés. La preuve : leur dotation en cartouches en souvent plus faible (voir la taille de leur giberne), voire nulle parfois chez les Russes. Alors, certes, même des milices savaient faire un carré, je le sais. Or le moteur de NTW est très basique : pour NTW c'est carré, ou pas carré, sans phase intermédiaire, et j'ai passé beaucoup de temps à essayer de trouver une solution. Malheureusement en vain.

Dans NTW3, depuis longtemps, si une unité très ramassée (en profondeur) se fait charger, les dégâts d'une charge de cavalerie seront très réduits, même parfois par derrière. En revanche une ligne étirée subira (logiquement) une impact maximum. Ceci semble correspondre avec ce "tercios" dont tu parles. Durant la retraite de Russie les seuls carrés formés l'ont été pour protéger l'Empereur ou les maréchaux. Durant la gigantesque bataille de Borodino, la ligne française tire à bout portant sur les Cosaques et les dragons à la fin. À Wagram, bizarrement un carré sera utilisé par MacDonald pour charger, mais là je suis trop bête pour comprendre.

Donc la protection "instinctive" dont tu parles trouve écho en ramassant en bloc ses unités, voire mieux, en colonnes. Je le fais assez régulièrement et ça marche bien. Contre des cuirassiers en pleine forme ça ne suffira évidemment pas. Toute tentative de rétablir les carrés pour toutes les unités (hors milice, certesà se soldera par un retour aux tactiques inévitables précédentes : cavalerie quasi-inutile, protection des flancs négligée, percée centrale impossible.

La future évolution du mod va aller en faveur de l'artillerie, notamment du tir au boulet, et surtout permettra une gestion du feu plus souple, permettant de tirer efficacement sur une charge frontale, alors qu'actuellement il faut un timing d'horloger suisse pour y parvenir.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Seimour
Lancier
Messages : 143
Inscription : 09 janv. 2017, 15:14

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Seimour » 25 févr. 2017, 00:08

Il faut dire aussi que le carre pour 75% des unités ça ramène invariablement a un style de jeu qu'aurait très bien apprécié Der Alte Fritz. Ce n'est pas normal qu'un joueur qui s’étire de façon outrageuse pour couvrir 1/3 d'une carte ne puisse pas se faire enfoncer par de la cavalerie. L'ordre profond ne sert a rien dans la v5. La réserve sur la v7 a une véritable importance stratégique.
Dernière édition par [Grognard]_Seimour le 25 févr. 2017, 14:42, édité 1 fois.
Je suis de la nature des femmes ; quand l'on me dit quelque chose en termes obscurs, je veux aussitôt savoir ce que c'est.
~
Louis XI

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 25 févr. 2017, 12:38

Qu'est-ce qu'il y a de si compliqué à comprendre qu'entre les carrés instantanés magiques pour tous, et leur limitation partielle (50% en moyenne), c'est la deuxième solution qui a été retenue ? Des centaines de milliers de soldats de toutes les armées ont été envoyés au front en sachant à peine monter à cheval ou recharger un fusil, et ils devraient savoir tous savoir faire un carré en deux secondes ? Soyons sérieux, même sur un jeu
.

je pense avoir été assez sérieux. ton obsession du "carré", ramener tout au "carré" et fermer les yeux sur la capacités d'une unité à réagir en se retournant vers une charge est...originale.

Tourner en rond, ce n'est pas débattre, c'est perdre son temps. Soyons donc sérieux sur un jeu. Comparons nos visions dézoomer à 2000 à 3000 unités avec Borodino, Wagram.... c'est une question de choix, d'échelle, puisqu'il faut 8 mn pour un millier d'hommes pour se mettre en forme défensive, on peut sérieusement imaginer que 123 mettront autant de temps...Tu es sérieux quand tu compares les effectifs de batailles majeures et nos combats d'avant garde et notre vue satellitaire ?

Les unités d'élites comme les grenadiers entrainer pour charger ? Être grenadier ne rendaient pas imperméable aux balles, les combats à la baïonnettes furent marquants, certes, mais ni l'apanage des grenadiers, ni la manœuvre d'infanterie de base. La grande majorité des morts le furent sous le feu à la ligne. La preuve que j'ai en stock est ce texte :

"Le lecteur sera étonné d'apprendre qu'avec l'apprentissage de ce mouvement bien simple (mettre baïonnette au canon, croiser baïonnette) s'achevait la préparation individuelle de l'homme de troupe au combat à l'arme blanche. Point de leçons d'escrime à la baïonnette, point d'enseignement de quelque technique de corps à corps avec ou sans arme. Il faut toutefois noter que dans toutes les armées européennes-autrichienne, russe, prussienne, espagnole- les choses étaient également à ce point.[...] Cependant pour acharnés que furent les combats à la baïonnettes (1812/1815), la majorité absolue des pertes à cette époque était provoqué par le feu de l'artillerie et de mousqueterie." (source Sokolov)

L'emploi des infanterie d'élite était en premier lieu l'exemplarité, l'émulation et en bataille le serre fil indispensable de l'ordre mince appliqué par toutes les armées. Ils étaient aussi là pour, dans l'ordre profond, veiller à la poussée vers l'avant. maintenant qu'on étale notre confiture, quel rapport avec le carré ??

Vous voulez être les "sérieux" de l'affaire et nous les gogos un peu niais qui ne voulons pas comprendre la leçon du maître ? Pourquoi pas, si je fais appel à des auteurs, c'est que je ne dois pas avoir ton savoir et ta vue innée des combats et tactiques de l'époque.

Nous disons, qu'il semble raisonnable qu'un vétéran sache faire face à une charge de cav, qu'une unité d'élite (grenadier) le puisse aussi. Malheureusement pour une question de pourcentage, ça ne peut être entendu.L'argument n'est pas historique mais mathématique et pour faire bonne mesure on compare l'incomparable, déverse un savoir qui en heurte un autre mais au final, le choix reste mathématique, une question de pourcentage.

Sérieusement, ajouter aux grenadiers, carabiniers (même si je crois que c'est le cas en grande partie pour ces derniers), la capacité de faire face à la charge de cav, n'est pas une aberration, ni une volonté "de néophyte". Que les vétérans ne puissent le faire parce qu'ils ne le seraient autant que ça, que leur expérience du feu ne leur permettent pas d'avoir le mental et le commandement pour esquisser une manœuvre d'opposition à la cav, eh bien, au final, c'est celui qui fait, qui décide, ce n'est pas nous, pas la peine d'étaler plus en avant cette incompréhension.

Par contre, si un "regroupement de l'unité", "tassement" peut la préserver, si le feu se déclenche peut-être que l'effet sera suffisant. Car effectivement la puissance des cuirassiers est du plus bel effet, la dynamique du gameplay est très sympas, l’évolution des nations et des uniformes rendent la v7.2 agréable à jouer. Le reste est une question de goût et d'adaptation aux choix des Lordz.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 25 févr. 2017, 13:49

Mes mots "soyons sérieux" s'applique à une et une seule question que j'ai soulevé : sachant qu'on peut prendre déjà 16 ou 17 unités (avec la France) sachant former le carré, faut-il vraiment en prendre encore plus ?

Je suis d'accord sur le fait que la mortalité était principalement dû à l'artillerie et la mousqueterie. Pour l'artillerie il faut nuancer car la plupart de ses victimes l'étaient durant la préparation de la bataille, hors nous jouons l'engagement lui-même, avec des armées séparées parallèlement au début, ce qui fausse assez grandement l'utilisation réelle de l'artillerie. Pour la mousqueterie, c'est en l'arme idéale dans NTW3, et j'ai pu récemment faire des tests qui amélioreront grandement son emploi contre les charges (6 charges frontales de cavalerie légère/moyenne/lourde successives, toutes repoussés par un volée que l'on peut enfin contrôler à la seconde près).

Dans l'armée française, les grenadiers ont cessé d'être des unités d'élite après la campagne d'Autriche en 1808. "Un bon grenadier ne durait pas plus de six mois" disait-on à partir de 1811, on y mettait des gars robustes, pas de l'élite sortie de la ligne, mais fraîchement sortis de leur ferme.

L'échelle du jeu est globalement de 1:6. 123 hommes, c'est 750 dans la réalité. Donc les huit minutes s'appliquent bien. Il y a 12 unités d'infanterie de ligne qui peuvent former le carré, des vrais vétérans. Peut-être que le terme "vétérans" de l'infanterie de ligne n'est pas correct dans NTW3 (pour la France et les autres). Les vraies bonnes infanteries de ligne (les vrais vétérans restés dans la ligne) sont généralement celles qui ont leur numéro de régiment inscrit. Je pense qu'il y a un flou ici qui aliment notre débat. Peut-être faudrait-il les appeler "infanterie de ligne ++", mais ce n'est vraiment pas élégant.

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 26 févr. 2017, 00:53

1 pour 6, 2000 hommes / armée soit 12 000 hommes en 1h00 de bataille, voir 1h30 avec le lag… Bataille de la Moskova (Borodino) 127 000 à 135 000 hommes français contre 120 000 russes avoue que les évènements de telles batailles sont difficilement comparable à nos capacités. Nos masses en manœuvre sont loin d’être les mêmes.
Début de la bataille vers 5h30 fin vers 21 heures, contre 1h30 de bataille, garde-t-on aussi la même échelle de temps ? (sce dictionnaire de la grande armée).

Les vétérans ne sont plus des vétérans, les grenadiers ne sont plus une unité d’élite parce que « on » a dit qu’à partir de 1808 dans l’armée de l’Empire… Tu vas aller jusqu’où pour garder un ratio ? Quasi à son apogée, en 1808, l’armée française comptait 1034 bataillons. Ça en fait des compagnies de grenadiers tous justes sortis des fermes… (p123 l’armée de Napoléon Sokolov) !
Je préfère me rendre que de lire ce que j’argumente ci-dessus. Mais pourquoi ne pas jouer sur leur moral ? Sur la réactivité ? Qu’ils tiennent mieux par exemple. Donnons les moyens à l’infanterie de faire face, à un certain niveau, aux charges de cavaliers. L’objectif est de donner sens à des traits de caractères incontournables de l’infanterie, faire face à la cavalerie, sinon ils auraient gardé les piquiers.

On a joué à la 5.1, simple piqure de rappel pour mieux apprécier les progrès. Car on le pense tous, la 7.2 est un progrès. Mais on pense aussi que nous sommes passés d’un extrême à un autre (cav en place de l’inf). Nous sommes heureux de voir enfin des cuirassiers rouler sur l’infanterie, c’est normal et personne ne le conteste. Mais on a vu aussi 40 gusses sur leurs poneys faire fuir 3 bataillons complets de vétérans FR en cascade parce qu’ils devaient avoir abuser de la gnole des vivandières…si le mod est historique, on n’argumente pas sur une bataille, une période, un régiment, on argumente sur des traits tactiques clairs, réalistes et définis par les écrits des auteurs comme ce merveilleux Sokolov, un Jean Tulard ou Pigeard pour ceux qui m’ont été conseillés.

Nous n’avons pas chipoté sur du vent, on participe au jeu avec sérieux et la volonté de bien faire, non pour faire chier. Je lis bien les évolutions à venir, si ça donne corps à nos remarques, ce sera tant mieux pour tout le monde. Pour les problèmes techniques, je vais chercher des solutions. Je reste modeste sur la démarche mais si je glane quelque chose, je les conduirais vers les Lordz ou l’occurrence Sir Cosak.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Christ2burd
Cuirassier
Messages : 216
Inscription : 21 sept. 2016, 12:48

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Christ2burd » 26 févr. 2017, 01:28

Kagemusha a écrit :
Mais, les "mais" commencent à s'accumuler. Le premier est technique, la dernière installation amène des problèmes jamais connue à cette échelle avant. Entre ceux qui ne peuvent l'installer et les autres qui ne peuvent rejoindre des parties, on perd 5 joueurs. Pourtant, les désinstallations, installations, manip en tous genres, téléchargements multiples, DMZ, Pare feu et antivirus stoppés...les manip habituelles ne fonctionnent pas.




Je laisse de coté "le carré" pour revenir sur les problèmes d instal qui m ont également été rapporté par de nouveaux joueurs en particulier ceux sous w10
«Les Basques ayant épuisés leurs cartouches et ne pouvant plus tirer attachèrent leurs couteaux au bout de leurs fusils et taillèrent en pièce les Espagnols»
En 1642, Bayonne revendiquait la paternité de cette nouvelle arme

Image

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Seimour
Lancier
Messages : 143
Inscription : 09 janv. 2017, 15:14

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Seimour » 26 févr. 2017, 02:05

Au moment ou tu acceptes d'installer w10, tu n'as déjà plus d’âme.
Je suis de la nature des femmes ; quand l'on me dit quelque chose en termes obscurs, je veux aussitôt savoir ce que c'est.
~
Louis XI

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 26 févr. 2017, 02:08

Kagemusha a écrit :1 pour 6, 2000 hommes / armée soit 12 000 hommes en 1h00 de bataille, voir 1h30 avec le lag… Bataille de la Moskova (Borodino) 127 000 à 135 000 hommes français contre 120 000 russes avoue que les évènements de telles batailles sont difficilement comparable à nos capacités. Nos masses en manœuvre sont loin d’être les mêmes.
Début de la bataille vers 5h30 fin vers 21 heures, contre 1h30 de bataille, garde-t-on aussi la même échelle de temps ? (sce dictionnaire de la grande armée).


Dans NTW3, le "général" a une vision parfaite de ses troupes, pas ou peu de gêne due à la fumée, une vision satellite du champ de bataille, et ses ordres sont donnés en temps réel... C'est donc bien plus rapide et réactif. Difficile de comparer en effet.


Kagemusha a écrit :Les vétérans ne sont plus des vétérans, les grenadiers ne sont plus une unité d’élite parce que « on » a dit qu’à partir de 1808 dans l’armée de l’Empire… Tu vas aller jusqu’où pour garder un ratio ? Quasi à son apogée, en 1808, l’armée française comptait 1034 bataillons. Ça en fait des compagnies de grenadiers tous justes sortis des fermes… (p123 l’armée de Napoléon Sokolov) !


Comme je l'ai écrit déjà onze fois (!) dans ce topic, j'admets que la notion de "vétéran" n'est pas limpide. Les grenadiers de la Vieilel Garde sont des vétérans, mais un grenadier avec six mois de campagne en 1813 est aussi considéré comme un vétéran. Ces vétérans sont-ils tous identiques ? Certes non.

Quand je cite le Bulletin des Armées, tu ris des citations trop officielles. Quand je cite les commentaires de simples officiers de la ligne, tu ris du côté non-officiel. Il faudrait savoir, et en prime savoir aussi s'abstenir d'être sarcastique, c'est rarement un signe d'ouverture.

Prenons Coignet, un exemple,. Il devient grenadier dès son entrée dans l'armée. Est-ce un vétéran selon tes critères ? Ou de l'élite ? Certainement pas. Il embroche cinq Autrichiens dès sa première bataille et intègre la Garde presque dans la foulée, était-ce un vétéran après une bataille ? Non plus. Et pourtant dans NTW3 il pourrait déjà former un carré en deux secondes, mais ça ne suffit pas semble-t-il.



Kagemusha a écrit :Mais pourquoi ne pas jouer sur leur moral ? Sur la réactivité ? Qu’ils tiennent mieux par exemple. Donnons les moyens à l’infanterie de faire face, à un certain niveau, aux charges de cavaliers. L’objectif est de donner sens à des traits de caractères incontournables de l’infanterie, faire face à la cavalerie, sinon ils auraient gardé les piquiers.


Le moral de grenadiers est dans NTW3 plus élevé que celui des autres, notamment pour mieux supporter la charge. Ils tiennent donc mieux. Et de plus ils sont plus "lourds", c'est à dire sont moins "culbutables" par la cavalerie.

C'est le mousquet qui qui a rendu obsolètes les piquiers, pas le carré. Il y a effectivement une lacune à ce niveau-là dans NTW3, comme je l'ai écrit déjà six (!!) fois : le contrôle du tir doit être capable de repousser une charge avec un bon timing. Très difficile à faire dans la version 7.2, c'est déjà testé et rectifié pour la prochaine version. Avec aussi une artillerie qui sert à autre chose que tirer à la mitraille.



Kagemusha a écrit :Mais on a vu aussi 40 gusses sur leurs poneys faire fuir 3 bataillons complets de vétérans FR en cascade parce qu’ils devaient avoir abuser de la gnole des vivandières


C'est surtout l'effet "mass rout" qui joue dans ces cas-là. Ça évite que des soldats restent bien en place pendant que leurs copains refluent en panique. Bien que cela sonne bizarre, ça ne me choque pas. Dans la fumée d'une bataille, si le bataillon d'à-côté se fait charger par de la cavalerie et part en déroute au milieu de ses congènères, ces derniers ne vont pas aller compter combien il y a de cavaliers en face. Normalement ils vont détaler eux aussi (voir les 4e et 24e de ligne). Ce n'est pas une généralité, il y a plein de contre-exemples, mais je ne trouve pas ça absurde.



Kagemusha a écrit :…si le mod est historique, on n’argumente pas sur une bataille, une période, un régiment, on argumente sur des traits tactiques clairs, réalistes et définis par les écrits des auteurs comme ce merveilleux Sokolov, un Jean Tulard ou Pigeard pour ceux qui m’ont été conseillés.


Si on est rigoureux, on écarte aucun argument. On l'analyse, on le réfute, mais on ne le dénigre pas a priori. On peut argumenter sur une bataille, sur un détail... Si après avoir lu la description de plusieurs batailles majeures où Français et coalisés subissent des charges de cavalerie sans avoir formé de carrés en quelques secondes, y compris la Garde elle-même (à Montmirail), alors je n'ai pas besoin de l'aval de MMe Sokolov et Tulard pour en déduire que la formation des carrés n'étaient pas aussi universelle et facile que ce que tu demandes.

J'ai bien compris le message sur la manque d'options pour la "mauvaise" infanterie face à la cavalerie. J'ai passé du temps à trouver la solution (par le contrôle du tir) avec l'aide de quelques Grognards pour lest tests, et donc je partage le constat.

Au passage, j'avais ouvert les tests de la v6 (ou v7.0, je ne suis pas sûr) aux Templars, dans des batailles de tests, et personne des Templars n'est jamais venu. Si vous voulez voir ce qu'il en est pour la version suivante, vous êtes les bienvenus.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 26 févr. 2017, 02:16

[Grognard]_Christ2burd a écrit :Je laisse de coté "le carré" pour revenir sur les problèmes d instal qui m ont également été rapporté par de nouveaux joueurs en particulier ceux sous w10


J'ai aidé une dizaine de joueurs dans ce cas.

Constat: installation dans un mauvais répertoire (le plus fréquent), droits d'accès insuffisants (UAI à ajuster), ou antivirus trop nerveux.

Si tout ça ne marche pas, le launcher ne fait en réalité que copier trois fichiers depuis le répertoire /data/NTW3 vers les bons dossiers. Si on ne joue qu'en MP (pas de HB, pas de campagnes), alors une fois que c'est fait il suffit de cliquer sur Napoleon.exe

Je ne connais aucun cas où cette dernière solution n'a pas suffi.


Quand aux problèmes réseau mentionnés par Kagemusha, j'avoue ne pas en voir la cause. Le mod ne fait que rajouter des textures et des stats, on n'a pas du tout la main sur la couche réseau de NTW (on aimerait bien pourtant).

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 26 févr. 2017, 11:43

Dans NTW3, le "général" a une vision parfaite de ses troupes, pas ou peu de gêne due à la fumée, une vision satellite du champ de bataille, et ses ordres sont donnés en temps réel... C'est donc bien plus rapide et réactif. Difficile de comparer en effet.


Ce paragraphe est un exemple. Celui d'un thème intéressant mais hors sujet. Nous ne pouvons éternellement nous envoyer des arguments tirés de situations particulières.

D'un aire géographique à un autre, d'une époque à une autre, nous aurons tout et son contraire. Ce sur quoi on s'applique dans notre argumentation et volonté de bien faire, ce sont ces chapitre "tactique de l'armée française", "organisation des armées sous le 1er Empire" ; en gros ce qui donne le choix tactique des généraux de l'époque. Que l'infanterie puisse faire face à la cavalerie, grâce à la baïonnette et la cadence/distance de feu est un fait qui permettra la suprématie de l'arme à feu et l'existence de l'ordre mince et profond. (pas de mot carré ni vétéran élite)

Ainsi, après bien des parties, on ne fait que signaler une forte désespérance d'une armée sans sa cavalerie dans des proportions importantes. On ne demande pas une révolution mais une légère évolution : Trouver le moyen de rendre à de l'infanterie ayant l'expérience du feu, de tenir, car elle le pouvait à partir du moment qu'elle avait le commandement et le moral. (pas de mot carré ni vétéran élite).

A l'heure actuelle, les carrés ne tirent pas, les chevaux peuvent le pénétrer à la préparation si elle est trop tardive, tout ça grâce à l'amélioration de la pénétration des cavaleries dans les lignes pour éviter le "fire in mêlée". Donc il y a bien eu une évolution même sur ce fameux carré. Le carré "magique" est compromis car les cavaliers en gêne la formation.

Nous ne sommes pas en opposition mais en retour d'expérience, en réflexion, en argumentation, plein de truc en "ion", travailler et qui vont dans le sens d'une participation en bonne intelligence.

Si je conteste l'argumentation proposée c'est que j'ai de la matière. Si on exprime notre vision des actions (artilleries qui fait des ronds par exemple) c'est pour aider. Je suis preneur pour tester la prochaine version.

Avatar de l’utilisateur
Crazy Lakota
Maraudeur
Messages : 3
Inscription : 11 déc. 2016, 00:18

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Crazy Lakota » 26 févr. 2017, 13:39

Bonjour,

Suite à ces échanges fructueux, je suis preneur également, si mon IRL le permet, pour tester la prochaine version. Le contrôle du tir me parait une excellente idée et rétablir la fonction et la place de l'artillerie en cette période, également.

A+ sur les champs de bataille :salut:

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 07 mars 2017, 13:37

Bonjour les Grognards,

Pouvez-vous avancer des dates et heures pour le test de la version x svp ? Avec ceux qui sont intéressé chez nous on pourra après verrouiller une soirée, aprem ou autre selon les dispositions.

Je suis preneur du fichier nécessaire également. Merci

Pour les autres joueurs, ils se considèrent en test permanent. Ils se réjouissent de l'écoute et des échanges que l'on peut avoir avec les maîtres du jeu. :)

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Cosak
Dieu à bonnet d'Ours
Messages : 770
Inscription : 21 sept. 2016, 08:29

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Cosak » 09 mars 2017, 11:25

Je propose vendredi soir pour effectuer de préférence un 3v3 (pas de 1v1 ou 4v4) sur la prochaine version. J'envoie le lien par MP à Kagemusha.

Le protocole :
  • Carte Attaque/Défense (à déterminer), en LOC
  • 3 France 1806 contre Autriche + Russie 1807 + Prusse 1806
  • Au moins 3 batteries pour chaque joueur de la Coalition, aucune autre contrainte sur les compositions d'armée

Les points notables à regarder en bataille
  • En priorité n°1, l'artillerie. Elle est plus puissante et beaucoup moins chère, mais un tir de mitraille bloque les canons pendant environ 1 minute (sauf si boost)
  • Les chevrons : ils ne sont plus "achetables", mais uniquement obtenus en bataille, et leur apport devient majeur (+2 en mêlée et précision, +15 en moral, pour chaque chevron)
  • Le contrôle de tir : si les fusils sont chargés et le "feu à volonté" non activé, on peut tirer une volée environ 0,5 secondes après avoir activé le tir

Avatar de l’utilisateur
Kagemusha
Pupille
Messages : 26
Inscription : 24 févr. 2017, 09:25

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar Kagemusha » 09 mars 2017, 14:32

Bonjour Cosak,

Stanley et moi sommes déjà engagés vendredi soir. Je vais le consulter avec Crazy pour le WE. Si tu as une préférence...je reviens vers voçus dés que j'ai une réponse de notre coté.

Avatar de l’utilisateur
[Grognard]_Why-Not
Voltigeur de la Garde
Messages : 254
Inscription : 26 sept. 2016, 10:39

Re: L'Ordre des Templiers V7.2

Messagepar [Grognard]_Why-Not » 09 mars 2017, 17:37

[Grognard]_Seimour a écrit :Au moment ou tu acceptes d'installer w10, tu n'as déjà plus d’âme.



Au moment où tu as windob tu n'as plus d'âme #nouveaulinuxboy.


Revenir vers « Ambassades »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité